free site creation software
Mobirise

 

Typoésie

Réalisation d’une collection de recueils de Haïkus, petits poèmes japonais, dont la mise en page est traitée graphiquement.

Une des règles peu connue des Haïkus est qu’ils doivent être composés de 17 syllabes.
Or, cette règle n’est presque pas respectée, notamment à cause des traductions
de ces poèmes, initialement écrits en japonais. J’ai donc travaillé à partir du concept
de la phonétique, en réécrivant chaque poème et en modifiant l’orthographe
de chaque syllabe, afin de forcer le lecteur à prononcer les 17 syllabes.



#édition
#haïku

© 2020 - marianne fournigault - Tous droits réservés.